mai 2007

Archive mensuelle

Joie au service de pediatrie de BEN-BOULAID

Créé par le 30 mai 2007 | Dans : Societe

association185.jpg      

    A l’occasion de la journée mondiale de l’enfance, l’association  d’aide aux malades atteints de cancer «  EL BADR » organisera, demain le 31 mai 2007, une visite de courtoisie au service de pédiatrie de l’hôpital BEN-BOULAID.  Ils offriront, a cette occasion, des cadeaux pour les 26 malades, âgés entre trois mois et 15 ans, dont 11 sont atteints de cancer. Cette opération de bienfaisance est le fruit d’un don offert par quelques enseignants du département de Tronc Commun (T.C.T) de l’université de Blida qui n’hésitent point a redonner sourire et joie a ces enfants malades. 

association191.jpg   

 Cette opération n’est pas la première, ils y en avaient d’autres, auprès des malades du Centre Anti-Cancer de CHU de FRANTZ FANON, dont nous revenons dans un prochain article.        

     L’association EL-BADR à vocation caritative, a été fondée en septembre 2006, et elle a pour mission :  d’aider les malades et leur famille a l’hôpital et a domicile , la prise en charge psychologique des malades et les prises de rendez-vous. 

 Ses coordonnées sont :  

Adresse : 79, bd larbi Tebessi 09000 Blida  

BP : 617 

Tel :  092745631       

FAX : 25 40 14 08 

Mail :  blidabadr@yahoo.fr.    

La corruption algérienne : Mythe ou réalité

Créé par le 30 mai 2007 | Dans : Politique

         Le dossier de la corruption a pris le devant de la scène politique ces derniers jours en Algérie. Tout le monde en parle, la classe politique, le président de la république, les medias, la société civile, avec une certaine tonalite et facilité, comme si ce dossier est une revendication habituée qui émaille souvent lors des échéances électorales. Ce qui nous laisse prétendre cela, c’est le nombre de déclarations qui se sont succéder lors des préparatifs des élections législatives du 17 mai.       

                 En effet, le 02 décembre 2006, le président du MSP Aboudjoura Soltani, devant un parterre de journaliste, avait déclaré de lancer une campagne contre la corruption qui a gangrené toute la vie politique, économique et sociale de l’Algérie Il avait formulé ce jour là  une proposition, sous le slogan « Stop a la corruption », qui aura pour mission de freiner ce fléau qui continue de saigner notre économie et qui s’est généralisé à tous les niveaux et à toutes les échelles de responsabilités. A en croire ses dires, cette initiative s’inscrit dans le long terme et reflète un caractère politique. Cette déclaration de prétendre détenir des preuves de corruption contre certaines personnalités, a pris une proportion alarmante au point ou elle a été commentée par tous les medias nationaux et quelques medias internationaux dont la chaine de télévision Quatarite  el-jazeera. Un procès médiatique a eu lieu a l’encontre du président du MSP, par certains medias, laissant croire que ce type de dossier n’est pas du ressort de la classe politique.              Le 09 décembre de la même année, le président de la république, à l’ occasion de la journée internationale contre la corruption, fustige le chef du parti du MSP, devant des milliers de téléspectateurs, l’invitant de remettre les dossiers dont il parle à la justice en le menaçant, dans le cas contraire, d’être lui-même poursuivi en justice. Ce discours a provoqué des turbulences et des divergences de vues au sien de la société algérienne.       

    Dans le camp du MSP, certains membres du bureau national ont demandé à leur président de déposer sa  démission du gouvernement sous prétexte de lui donner la liberté de prendre sa défense, considérant la position de Bouteflika comme étant une insulte à l’égard du parti. D’autres analyse le discours du président sous un autre angle : Le président de la république n’était pas contre le contenu de  l’initiative « Stop a la corruption », mais contre la déclaration faite par Aboudjoura Soltani à la chaine el jazeera. Ils argumentent cela par le fait que le président Bouteflika à tout le long de son discours réaffirmer la ferme détermination de l’Etat à combattre la corruption avec toute la vigueur nécessaire, à tel point qu’il a invité l’ensemble des forces vives de la nation  à  relever ce défi.     

       La classe politique est restée un peu dans l’expectative, en  lisant les journaux aucune déclaration politique n’a été faite. Seul Ahmed Ouyahia, secrétaire général du parti RND, avait déclaré de Tiaret que l’Algérie avait ratifié la convention de l’ONU relative à la corruption.             Chez les citoyens, les avis divergent. On trouve ceux qui considèrent le discours du président comme une forme d’intimidation adressée à  Aboujoura soltani, d’autres comme une erreur d’appréciation de la part d’Aboujoura soltani.    

         Le 14 décembre, une semaine après le discours du président de la république, le journal EL WATAN a organisé un débat ouvert sur la corruption en Algérie en présence de  Mme Huguette Labelle présidente de Transparency International et de plusieurs chercheurs, syndicalistes et hauts cadres de la nation.    Les recommandations convergeaient à plus d’un titre avec l’initiative du MSP et du discours du président de la république à savoir :      

   ¨      Le combat contre le fléau de la corruption constitue une préoccupation dont la responsabilité incombe à chaque être humain et à toute la collectivité. Le succès dans ce combat suppose la mise à contribution de toute la société    

       ¨      le fléau est  plus étendu dans les milieux politiques  et qu’il faut mettre les moyens nécessaires de lutte contre ce fléau qui ne cesse de ravager notre économie.          La question qui se pose par la majorité d’algériens est-ce toutes ces prises de positions reflètent le début d’une campagne d’assainissement pour liquider en profondeur le phénomène de la corruption qui prend des proportions alarmantes, ou seulement  une campagne médiatique utilisée par les uns comme cheval de trois et par les autres comme épée Damoclès ? 

Des initiatives a encourager

Créé par le 30 mai 2007 | Dans : Sport

20 ans d’échanges entre le Rhône et Blida

le 22 janvier 2007

blidasport.jpg

A l’occasion de la cérémonie des voeux et de la remise des médailles aux miitants, dirigeants et champions de France FSGT du Rhône, Jean-Claude DUJARDIN, Président du comité départemental a mis à l’honneur son ami Cader BENIHNOUS, président de la ligue de la FAST de Blida, venu à Lyon fêter les 20 ans du protocole d’échanges.

1987-2007, 20 années que des sportifs de Lyon et de Blida se rencontrent chaque année pour des rencontres de football et de course sur route (semi-marathon de Blida et Jog’Iles à Lyon) dans le but de partager des liens d’amitié et de solidarité.

En 2007, les deux comités réfléchissent à des initiatives particulières ouverte à un plus grand nombre d’activités et d’acteurs qui auront lieu en juillet en Algérie et en novembre en France.

source d’information : http://www.fsgt.org/spip.php?article184

              Des initiatives  pareilles  sont a encourager afin de permettre aux jeunes de blida de mieux  connaitre ce qui se passe  de part et d’autre de la planete. j’espere que ces bonnes initiatives doivent depasser le contexte sportif pour englober  la culture, la science,  l’action sociale,,le tourisme, etc…….

Un ouvrage a telecharger

Créé par le 29 mai 2007 | Dans : Histoire

         Le site intitulé « ancienne Algérie » vient de publier les deux tomes du fameux ouvrage: BLIDA, RÉCITS SELON LÉGENDE,LA TRADITION & L’HISTOIRE., par le Colonel C. TRUMELET.          

     Plus de 1000 pages, retracent l’histoire de la ville de Blida et ses traditions. C’est un ouvrage qui mérite d’être lu par les passionnés de la ville de Blida.         

       Je profite de cette occasion pour inviter, par le biais de la publication de ce document dans mon site, toutes les personnes qui ont des documents inédits sur Blida, en français ou en arabe, de bien vouloir les mettre a la disposition de nos lecteurs afin de généraliser les connaissances pour les générations futures.  Source d’information : http://www.algerie-ancienne.com/   

La visite du président s’est achevée en apothéose

Créé par le 28 mai 2007 | Dans : Politique

boutef.jpg

          Dans un point de presse organisé, au siège de l’assemblée populaire de wilaya (APW), le ministre de l’intérieure et des collectivités locales, monsieur Zerhouni, a déclaré que suite aux efforts de développement locale, Blida bénéficiera d’une enveloppe budgétaire additionnelle de l’ordre de 7,5 milliards de dinars en terme de budget d’équipement.          

       Ah! pourquoi les affaires de l’État, ne permettent-elles pas au président de la république de venir nous voir tous les ans ? Blida serait bien vite amelioree, et aurait promptement supplanté toutes les villes de l’Algérie. 

Les anciens de Blida se retrouvent

Créé par le 28 mai 2007 | Dans : Nostalgie

astmdard053.jpg 

     Une soixantaine d’anciens de Blida se sont réunis, en septembre 2006 à saint-Médard, sur invitation d’un groupe organisateur qui voulait refaire les retrouvailles des habitants de la rue des moulins (actuellement avenue Ben badis). Leurs âges oscillent aujourd’hui autour des soixantaines, pour les plus jeunes et jusqu’à plus de quatre-vingt ans pour les plus vieux.

     Ils sont venus de toutes les régions de la France, sur simple coup de téléphone. Ils ont répondu à l’appel parce que tout simplement Blida était leur ville natale et ils avaient passé leur enfance entre l’école casenave, la rue des moulins, l’usine Ricci, l’oued de sidi-el-kebir et tous les beaux coins de la région. 

     Ce fut un moment d’émotions, lors de la diffusion d’une vidéo sur Blida ou tout le monde présent à cette rencontre avait pleuré.      

  Certains ont pu revoir Blida, d’autres pas encore, mais espérant qu’un jour Blida réunira tous ses enfants autour de la place du premier novembre. placedu1nov.jpgSource d’information : Torres séraphin 

BOUTEFLIKA en visite a BLIDA

Créé par le 27 mai 2007 | Dans : Fait Divers, Societe

34812algeria28112005.jpg 

      A en croire aux préparatifs et aux rumeurs qui courent dans la ville de Blida, le Président de la République Abdelaziz Bouteflika entamera, très prochainement (demain Lundi), une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Blida. Toute l’autorité publique est mobilisée pour bien l’accueillir en engageant des travaux d’embellissement et de rénovation qui caractérise les annonces de telles visites : revêtement des rues par des couches de goudrons, embellissement de la ville par des guirlandes lumineuses, nettoyage a grand jet d’eau des grandes ruelles ou passera le président, des couches de peinture pour redonner un bon look a la ville des roses….            

      C’est comme si l’embellissement de la ville est uniquement inhérente a la visite des officiels et que c’est une tache occasionnelle qui incombe aux autorités locales de la mener que lors des déplacements du président…Non et Non et NON . Ah si un jour, cet effort sera une fonction permanente de nos élus communaux envers leur ville et leurs électeurs avant toute personne.           

       Bref, le président de la république inaugurera lors de sa visite, une cité universitaire d’une capacité de 200 lits, la réception d’un amphithéâtre de 1 000 places, la pose de la première pierre d’un pôle universitaire à El Affroun, l’ouverture du centre commercial au centre de la ville de Blida et enfin l’inauguration de l’institut du rein au niveau du C.H.U Frantz fanon de Blida.  

     Il est vrai qu’un effort considérable est entrepris par le président,  dans le cadre du programme de relance économique, pour renforcer les infrastructures de base des collectivités locales. Cet effort est ressenti avec beaucoup d’enthousiasmes chez les algériens a tel point que ces derniers sortent de leur plein gré, pas comme avant, pour l’accueillir lors de ses visites et de manifester leur soutien a sa démarche politique et économique. 

    Seulement est-il plus judicieux, aujourd’hui,  d’essayer de comprendre pourquoi le peuple sort pour l’accueillir et s’abstient de voter en masse le jour du scrutin ?  J’essaie d’apporter quelques éléments de réponse que je juge explicatifs dans un prochain article, mais en attendant, j’aimerai connaître vos avis sur ce paradoxe. 

     Enfin, si ses visites permettent a chaque fois l’inauguration de projets nouveaux et un tremplin pour de futures realisations alors … Bienvenue au Président.  

L’USMB en demi-finale de la coupe d’algerie

Créé par le 27 mai 2007 | Dans : Sport

zouani.jpg  logousmb.jpg  diss.jpg

 Zouani                                        Diss 

En  dépit d’un mauvais parcours au championnat national, l’USMB a pu, jeudi passé, décroché sa qualification en demi-finale de la coupe d’Algérie en battant son homologue algérois le CRBelcourt par un score de deux buts a zéro. Les deux buts ont été marqués respectivement, par Diss (34’) et Zouani (93’). Les supporters ont fait la fête à Blida jusqu’à trois heures du matin. Espérant que la fête continue….. 

Belles video de la ville de Blida

Créé par le 26 mai 2007 | Dans : Fait Divers, Nostalgie

 Blida Part I tiré de Youtube realise par: vvsdcn

Image de prévisualisation YouTube

  Blida Part II tiré de Youtube realise par: vvsdcn

Image de prévisualisation YouTube

Résultats des élections législatives 2007 à Blida

Créé par le 26 mai 2007 | Dans : Politique

       Urnes des elections legislatives Algerie 2007  Le 17 mai 2007 les électeurs de la ville de Blida se sont présentés devant les urnes pour choisir leurs futurs députés qui siégeront à l’assemblée pour un mandat de cinq ans. 24 listes de parti se sont concurrencées pour un nombre de dix sièges.  Les résultats sont comme suit :     

Parti politique                                        

Nb de voix

pourcentage

siège

FRONT DE LIBERATION NATIONALE   FLN                                       

22 614

18.59 %

003

HARRAKET MOUDJTEMA ESSILM    H MS                                            

21 661

17.81 %

002

PARTI DES TRAVAILLEURS   PT                                                   

15 399

12.66 %

002

MOUVEMENT DE LA NAHDA      M N                                                     

8 304

6.83 %

001

MOUVMENT NATIONAL POUR LA NATURE ET LE DEVELOP  MNND 

6 534

5.37 %

001

ALLIANCE NATIONALE REPUBLICAINE     ANR                                 

6 304

5.18 %

001

          Deux événements ont marqué ces élections : le taux d’abstention des électeurs et le nombre élevé de bulletins nuls lors du suffrage.

                   Comment les Blidéens  expliquent  cela:

Je vous soumets quelques déclarations de blidéens :

Ami Bachir retraité de l’HPB : « Les citoyens ne se sont pas massivement déplacés pour voter lors des élections législatives du 17 mai, tout simplement, parce qu’ils ne se reconnaissent pas dans ces élections et ils considèrent que les députés vont au parlement pour se servir et non pas pour servir leurs électeurs ».

Youcef étudiant de droit à l’université de Blida : « la démocratie est aujourd’hui construite à l’envers. L’institution parlementaire, l’organe central de la représentation démocratique, occupe une place marginale dans le processus décisionnel. Le contrôle parlementaire est quasiment nul, l’excès de zèle du pouvoir executif de légiférer par ordonnance, le parlement est devenu une boite d’enregistrement, l’absence de débat contradictoire… ».

Zineb enseignante au lycée «  le même système se reproduit à chaque fois et aucun changement n’a eu lieu donc pourquoi je vais cautionner ce système et offrir une paie faramineuse accompagnée d’une promotion sociale à des gens qui militent que pour cela ».

Farouk chômeur «  l’érosion du vote était prévisible pour moi, beaucoup de jeunes préfèrent kartouna fi roma khir men F3 fi khazrounaكرطونة في رومة خير من برتمة في خزرونة ».

Voila un échantillon d’avis des citoyens sur les élections. J’espère que nos députés méditent  un peu plus sur l’opinion des gens pour se corriger et donner plus de tonus à notre parlement que de jouer aux Fantômas….

12

la simpson |
:: The 0utsider :: |
RESUME D'UNE VIE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mission Quechua 2007
| LE BLOG DE SIR STEPHEN
| ALAIN BESSON SAINT MARTIN D...