img0698.jpg

          Ayant lu sur un dépliant élaboré par la direction de la culture de Blida, sur l’historique de la ville, que le fondateur de la ville sidi Ahmed El-KEBIR était originaire de l’Andalousie. Cette information que j’en doute être vraie, n’est reflétée par aucun manuel de l’histoire. Même le colonel Trumelet dans son admirable livre sur l’histoire de la ville ne mentionne pas cela. Il décrit comme étant « le pieux, le savant, le dévot, le tempérant, l’humble, le pôle des amis de Dieu, la perle de son époque, la merveille de son siècle. Il avait fait deux fois le pèlerinage ; il avait prié dans la sainte mosquée de Mekeddès ( Palestine) ; il avait visité Haleb (Alep); Il avait vu Damachk (Damas); Sidi Ahmed avait vu El-Andalous(1) ; il avait pose son front sur les dalles de la non-pareille mosquée de Korthoba (Cordoue), temple merveilleux aux mille quatre-vingt-treize colonnes de marbre, aux dix-neuf portes de bronze, et qu’éclairent chaque nuit quatre mille sept cents lampes faites des plus précieux métaux. Il avait pleuré sur Grenade qui s’écroulait, et qui entraînait dans sa chute les restes de la puissance africaine en Espagne.

       Selon ce passage rien ne montre qu’il est originaire de l’Andalousie mais il l’a visité comme il l’a fait pour beaucoup de ville phare de la civilisation musulmane.

      Possible que la direction de la culture s’est référée a un autre manuel d’histoire pour affirmer son originalité Andalouse. J’aimerais qu’on m’éclaire sur ce point.